Découvrez notre région - l'Occitanie 
 Son Patrimoine - Sa Culture - Son Art

   Son dynamisme
    Son Authentisité
    Ses paysages grandioses
    Ses 13 départements

Rocamadour Pays d'Art et d'Histoire

Le LABEL Pays d'Art et d'Histoire permet de VALORISER l'extraordinaire héritage HISTORIQUE. Rocamadour a été projeté au niveau de l'excellence du prestigieux classement de l'Unesco dans une démarche de reconnaissance de Grand Site de France afin de valoriser l'appartenance aux Grands Sites Occitanie.

Crédit Photos : domaine de la JARRIGE aux 4 vents - Lien Facebook

Rocamadour La Cité Sacrée

"Les maisons sur le ruisseau, les églises sur les maisons, les rochers sur les églises, le château sur les rochers"
Un site vertigineux 

Crédit photos Google et Pinterest

ROCAMADOUR est situé en Vallée de la Dordogne : La cité SACREE est agrippée à la FALAISE dans une superposition de maisons et de chapelles. Du château qui couronne cette audacieuse construction se dessine un à-pic de quelques 150 mètres au fond duquel serpente le ruisseau de l’Alzou. Sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint-Amadour, classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, s’offrent aux visiteurs une fois gravies les 216 marches de l’escalier des pèlerins. La chapelle miraculeuse, l’une des 7 autres chapelles bâties au creux du rocher, abrite son joyau, la Vierge Noire vénérée depuis plus d’un millénaire.A 20 minutes, vous pourrez découvrir le Gouffre de padirac, mondialement connu, haut lieu de la spéléologie. Après avoir plongé dans un gouffre de 70 mètres de profondeur (cavité circulaire à ciel ouvert), la visite commence par une promenade en barque sur une rivière souterraine : innoubliable ! Tout autour de Rocamadour, s’étend le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, un environnement naturel exceptionnel où se marient causse rocailleux et vallées verdoyantes, gorges, sources et résurgences vert émeraude, bois de petits chênes et dolmens, ou encore vieux moulins et petits ponts. A quelques pas de là, la Vallée de la Dordogne. Rocamadour, un village sans aucun doute béni des dieux

Avec son histoire qui remonte à la préhistoire, Rocamadour est un lieu de pèlerinage incontournable sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Les origines de Rocamadour commencent bien mystérieusement. L'habitat humain très ancien et les grottes ornées de peintures témoignent 'une vie préhistorique, et les spécialistes évoquent la présence d'un sanctuaire pré-chrétienUne légende attribue même l'origine du pèlerinage à Zachée qui serait venu s'y retirer. Plus vraisemblable, mais sans preuve, une tradition raconte qu'un ermite, Saint-Amadour, aurait passé de nombreuses années dans cet endroit qu'on appelait le Val Ténébreux et qui aurait alors changé de nom.

LA GROTTE PREHISTORIQUE DES MERVEILLES

"La Grotte Préhistorique des Merveilles" découverte le 16 octobre 1920 à Rocamadour dans le Lot est classée Monument Historique depuis le 16 mai 1925, par la présence de ses peintures pariétales datant d'environ 25000 ans. Cette caverne naturelle, située sur le plateau de ROCAMADOUR, s’ouvre sur le canyon de l’ALZOU, au coeur du parc régional des causses du QUERCY. Située à côté de l'Office de Tourisme de l'Hospitalet (en haut de la cité de Rocamadour, direction le château), la Grotte Préhistorique des Merveilles vous acccueille tous les jours d'Avril à Novembre.

Crédit Photo Google photos

1000 Ans de PELERINAGE

Ce qui est sûr, c'est que, dès avant l'an mill, on venait en ce lieu prier la Vierge Marie. Les moines de Marcillac, puis ceux de Tulle en assuraient le service. Dans la seconde moitié du 12ème siècle, le pèlerinage, très modeste jusque-là, prit rapidement une grande importance. Des miracles nombreux s'y accomplissaient, au point qu'un célèbre Livre des Miracles fut rédigé vers 1170. A la même époque, le minuscule oratoire où se trouvait la statue de Notre Dame dut être flanqué d'une vaste Basilique appuyée sur une église inférieure (la crypte). D'autres chapelles (Sainte-Anne, Saint-Biaise, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Michel et anciennement appelée la chapelle St Louis maintenant nommée la chapelle de l'Ovalie) furent édifiées dans ce petit espace qui prit l'allure d'une enceinte sacrée. De plus, les abbés de Tulle se  firent bâtir un palais (entièrement restauré au 19ème siècle).  Les foules qui se rendaient à Rocamadour venaient de tous les pays d'Europe. Les plus grands Saints et Rois côtoyaient les malfaiteurs qui faisaient un pèlerinage d'expiation, en se débarrassant enfin de leurs chaînes.  Les rescapés de naufrage en mer y déposaient des ex-voto de bateaux et les infirmes et malades guéris y suspendaient leurs béquilles. 

REPORTAGE Photos Maryanick GAULTIER Facebook 
Elle sillonne les route de l'Occitanie et de France et nous fait découvrir ses RICHESSES

Mes photos du Lot - ...La Basilique Saint Sauveur à Rocamadour.....Cette église de 850 ans d'existence, a été élevée au rang de basilique mineure le 10 juin 1913....Elle porte le nom de Saint-Sauveur, c'est la traduction du prénom de Jésus "qui signifie le Seigneur sauve, car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés" (Mt 1,21).......Classé MH 2000.... 

Maryanick GAULTIER

Lieu prédestiné à une démarche SPIRITUELLE

Le lieu semble prédestiné à une démarche spirituelle : la beauté sauvage du Causse et du canyon de L'Alzou, la verticalité du lieu où les édifices se superposent,  semblent un défi à l'équilibre et un appel à l'ascension spirituelle. Son plus grand symbole en est le grand escalier (216 marches). Si Rocamadour se trouve sur l'une des variantes des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, il n'en est pas moins une destination de pèlerinage à lui seul. Dans la chapelle où trône maternellement la statue de la Vierge Noire, on remarque aussi, accrochée à la voûte, la "cloche miraculeuse" en fer forgé (8ème s.) : on lui prête le pouvoir d'annoncer les miracles des naufragés ayant invoqué la Vierge Noire de Rocamadour. Remarquez aussi la superbe peinture extérieure du 12ème s., au-dessus de la chapelle Saint-Michel, représentant l'Annonciation et la Visitation. Ce pèlerinage perdit de l'importance après les guerres de Religion tout en gardant un rayonnement local. Il est aujourd'hui un haut-lieu spirituel pour le diocèse de Cahors, dont il est le joyau, et pour les départements voisins. Chaque année, le pèlerinage vit son temps fort dans la semaine qui encadre le 8 septembre.


Chapelle Miraculeuse de Notre Dame

Epée de Roland 


Epée fichée dans le rocher de Notre Dame de Rocamadour


crédit photo

blog voyage initiatique 

La légende veut que Roland , après la défaite à Ronceveaux, ait tenté de casser son épée "Durandal" sur un rocher pour ne pas qu'elle tombe aux mains des Sarrazins, mais c'est le rocher qui se brisa. Roland ne réussissant pas à briser son épée, pria l'Archange Saint Michel de l'aider à la soustraire aux infidèles. Roland la lança de toutes ses forces vers la vallée.Durandal traversa alors miraculeusement plusieurs centaines de kilomètres et vint se planter dans le rocher du sanctuaire à Rocamadour. Elle y est encore, Vieille et rouillée, au dessus de la porte de la chapelle Notre-Dame 

Source : photos de la Vendée et d'Ailleurs

Lien du site

Sanctuaire Notre Dame de Rocamadour 

Photos Maryanick GAULTIER Facebook

Statue de la Vierge Noire

Chapelle Notre Dame


Crédit Photo Groupe Facebook Saint Antonin Quercy Rouergue

LA CLOCHE de la Chapelle NOTRE DAME

Photo Pitou CC - crédit photo ALETEIA

Dans la CHAPELLE NOTRE DAME du sanctuaire de Rocamadour, une petite CLOCHE, vieille de douze siècles, se fait l'écho des miracles opérés par la Vierge noire, implorée par les marins en péril. 


La petite chapelle Notre-Dame du sanctuaire de Rocamadour, est plus connue pour la célèbre Vierge noire qu’elle abrite que pour la petite cloche de fer forgé suspendue à sa voûte. Suspendue par son anse, seulement remarquée de ceux qui connaissent son existence, il faut vraiment lever le nez pour la voir. Cette cloche, datant du IXe siècle, est le plus vieil objet du sanctuaire. Si son origine demeure inconnue, le mystère qui l’entoure réside surtout autour du fait qu’elle sonne toute seule, sans sommier ni cordage, chaque fois qu’un marin en péril implore la Vierge Marie et lui doit son Salut. 


Plus de 120 miracles obtenus par l’intercession de Notre-Dame de Rocamadour ont été attestés à travers les siècles. Le récit du prodige est tenu de la bouche même des témoins : les marins et les pèlerins du sanctuaire. Ces manifestations surnaturelles furent dénombrées et répertoriées dans le « livre des miracles » tenu par un moine de Tulle au XIIe siècle. La cloche aurait sonnée pour la dernière fois le 31 décembre 1612 lorsqu’un marin breton, Jacques Jas, et son équipage furent sauvés d’une violente tempête par l’intercession de Notre-Dame. 


Des plaques commémoratives énumèrent aux quatre murs les principales dates où la cloche a sonné, tirant les marins du péril. Des ex-voto, (ces offrandes présentées à Dieu pour demander une faveur ou en remerciement d’une grâce obtenue) sous forme de maquettes de bateaux, sont suspendus dans la chapelle en remerciement des miracles obtenus par l’intercession de la Sainte Vierge. 


Selon une guide du sanctuaire, interviewée par La Dépêche, l’origine de la dévotion des marins à la Vierge de Rocamadour peut être expliquée de trois façons : « Tout d’abord, Marie signifie “Étoile de la mer” en hébreu, donc les marins la connaissent bien. Ensuite, Henri de Plantagenet (1133-1189), second mari d’Aliénor d’Aquitaine, qui deviendra Henri II, roi d’Angleterre, fut touché par la grâce auprès de la Vierge de Rocamadour. Il viendra deux fois en pèlerinage sur place. De retour en Bretagne, il fit élever à Marie un autel à Camaret-sur-Mer, dans la rade de Brest. C’est depuis ce temps qu’elle est la patronne des aventuriers et des marins. Enfin, il y eut Jacques Cartier, découvreur du Québec. Son équipage fut guéri du scorbut après une messe célébrée devant l’effigie de Notre Dame de Rocamadour en 1536. La plus grande paroisse de Québec est dédiée à Notre Dame de Rocamadour. » 


La Vierge noire de Rocamadour a même été la patronne de l’édition 2016 du Vendée Globe. Le curé des Sables d’Olonne avait bien prémédité son « larcin » : de passage à Rocamadour, il avait annoncé, en plaisantant, vouloir « kidnapper » la Vierge noire. Quelques semaines plus tard, la Vierge fut bien présente au départ et à l’arrivée de la course, il avait tenu parole ! 


Autre fait étonnant lié à l’histoire de cette cloche : un professeur émérite d’archéologie et d’art sacré toulousain, religieux lui-même, s’était penché sur l’histoire des miracles de la cloche de Rocamadour, mais demeurait fort prudent sur le sujet et ne cachait pas son incrédulité quant aux miracles opérés. Il fut emporté par une vague sur la plage de Sète, un jour de vent violent, il y a une dizaine d’années. Ce jour là, la cloche resta muette. 


Article de  Maëlys Létondot | 10 juin 2017 - Journaliste à ALETEIA

Photos - crédit photos Facebook Michèle REUTENAUER

Reportage PHOTOS Maryanick GAULTIER Facebook - LE GRAND ESCALIER

Crédit photos : photos de la Vendée et d'Ailleurs - leur lien

Château de Rocamadour - l'Escalier - Peintures Murales de la Chapelle -  crédit photo la Province Française - facebook
ROCAMADOUR - Grand Site Midi Pyrénées - Crédit Vidéos TOURISME OCCITANIE

Visite du SANCTUAIRE de Rocamadour par l'Abbé Ronan de GOUVELLO

ROCAMADOUR Lot France - You Tube - Crédit Vidéo DRONE EXPERT
ROCAMADOUR - You Tube - Crédit Vidéo Arté

LES MONTGOLFIADES de Rocamadour - crédit vidéo 

DES RACINES ET DES AILES