Découvrez notre région - l'Occitanie 
 Son Patrimoine - Sa Culture - Son Art

   Son dynamisme
    Son Authentisité
    Ses paysages grandioses
    Ses 13 départements

Montauban Ville d'Art et d'Histoire

MONTAUBAN en Occitan "Montalban" est la commune la plus peuplée du Tarn et Garonne. Aux dernières publications de l'INSEE au 1er janvier 2017, la commune comptait 60 206 habitants, appelés les Montalbanais. Montauban est classé "Ville d'Art et d'Histoire" depuis 1998, et depuis 2015 parmi les Grands Sites Midi Pyrénées

Le label des villes et pays d'Art et d'Histoire est un réseau créé il y a 30 ans. Il regroupe des villes et des territoires attachés à la valorisation et à l'animation de l'Architecture et du Patrimoine et qui mettent en œuvre des actions pour les présenter.

La Commune est connue pour être le lieu de naissance de plusieurs hommes et femmes célèbres : Jean Auguste Dominique INGRES  l'un des plus grands Peintres du XIXème siècle, la ville étant d'ailleurs nommée "La Cité d'Ingres", Antoine BOURDELLE le Sculpteur, Olympe de GOUGES (1748-1793) femme de lettres et femme politique, et enfin Jambon SAINT ANDRE (1749-1813) qui participa entre autres à l'adoption du drapeau tricolore français moderne. L'épisode historique connu sous le nom "les 400 coups" s'y est déroulé lors du siège de la ville huguenote par Louis XIII en 1621.

De son riche et tumultueux passé, Montauban a hérité d'un remarquable patrimoine architectural, dont la brique, omniprésente, lui vaut I'appelation de "plus rose des villes roses".

Le plan en damier - préfiguration des bastides - de la ville originelle, fondée en 1144, constitue aujourd'hui encore la trame urbaine du centre historique. De l'époque médiévale, il ne subsiste ici que trois édifices :

      1. l'église Saint-Jacques et son magnifique clocher octogonal à base fortifiée 
      2. le Pont Vieux, autrefois muni de trois tours, et ses sept arches ogivales, 
          dont la construction fut ordonnée par le roi Philippe-le-Bel 
      3. la salle gothique du château comtal jamais achevé, actuelle "Salle du Prince Noir" du Musée Ingres

L'apogée économique des XVIIème et XVIIIème siècles, qui suit la période trouble des guerres de religion au cours de laquelle Montauban s'illustre comme place forte du protestantisme français, est I'occasion d'une reconstruction générale et du développement des faubourgs. De cette époque faste, le centre de Montauban - peu modifié au cours du XIXème siècle, pour des raisons économiques - tire son extraordinaire unité.

Servis par une brillante culture architecturale, édifices civils et religieux rivalisent de splendeur :
la Place Nationale, sa double rangée d'arcades et ses façades harmonieuses ; le Palais des Evêques ; le Collège des Jésuites ; les Hôtels Particuliers des riches bourgeois et, exception symbolique de pierre et de cuivre, la Cathédrale, affirmation de la reconquête catholique et royale.

Son dynamisme aujourd'hui retrouvé, Montauban nous invite à flâner le long de ses rues à la découverte d'un patrimoine dont l'éclat, est régulièrement ressuscité par d'heureuses opérations de restauration.

Montauban, Grand Site Occitanie - Crédit Vidéo Tourisme Tarn et Garonne - You Tube

Cap Sud Ouest - Le Tarn et Garonne au fil de l'Eau ...

Montauban, Midi Pyrénées par Denise GUERINI Fondatrice de l'Action Magnifique France
You tube - crédit vidéo Denise GUERINI