Découvrez notre région - l'Occitanie 
 Son Patrimoine - Sa Culture - Son Art

   Son dynamisme
    Son Authentisité
    Ses paysages grandioses
    Ses 13 départements

Village de Larrazet

Larrazet, commune Tarn et Garonnaise, située dans l’arrondissement de Castelsarrasin, canton de Beaumont de Lomagne, s’étend sur une superficie de 1491 hectares. Jusqu’à la création du Tarn et Garonne, en 1808, elle fut située dans le département de la Haute-Garonne. Elle est limitée : au Nord par les communes de Garganvillar et de Labourgade, à l’Est par Montaïn, au Sud Saint-Sardos et Belbèze et à l’Ouest par Sérignac. La commune est traversée du Sud au Nord par la Gimone (cours d’eau creusant son lit dans le versant nord du plateau de Lanemezan et se jetant dans la Garonne à 9 kilomètres de Larrazet, au Sud-Est de Castelsarrasin, près de l’abbaye de Belleperche).

Le village fut édifié entre 1253 et 1265.  Avant 1268, le bourg était fermé par une enceinte cernée par un fossé profond converti en aqueduc périphérique.  Ce bourg, coquet et avenant, conserve des restes de son enceinte.

Comme toutes les bastides, Larrazet est construit sur un plan régulier, le village comporte des passages couverts dans des rues bordées de maisons anciennes construites du 16e au 19e siècles, superbes demeures à colombage et pans de bois
Riche en patrimoine de qualité, l’église St Marie-Madeleine (XVIe siècle) a été bâtie en pierre de taille et arbore un retable baroque en chêne massif de 60 m² de superficie. Réalisé en 1687, sans moulages, il offre un ensemble de scènes, de statues et de décors remarquables.  Profondeur et foison des regards, émotion des visages, abondance de détails, font de ce retable une œuvre architecturale baroque de tout premier ordre.

Dans ce village fleuri primé en maintes occasions, les Floralies qui se tiennent depuis plusieurs années le deuxième dimanche de mai, connaissent un franc succès.

Johan de Cardailhac, en charge de l’abbaye de Belleperche, fit édifier en 1500 le palais abbatial sur l’emplacement de la tour forte.  Propriété privée, ce château est en cours de restauration sous l’égide des « Monuments Historiques ».

A voir : la façade du château de style « gothique flamboyant » et son escalier monumental.

A voir