Découvrez notre région - l'Occitanie 
 Son Patrimoine - Sa Culture - Son Art

   Son dynamisme
    Son Authentisité
    Ses paysages grandioses
    Ses 13 départements

Fourcès ...

BASTIDE ou CASTELNAU selon certains spécialistes, l'enceinte fortifiée de FOURCES est située dans le département du Gers, à une altitude de 88 mètres, dans le canton de Montréal du Gers, à 12 km de la préfecture de Condom. Ce village féodal doit son originalité à sa forme circulaire. Son histoire et son architecture en font un des joyaux de l'Armagnac.
A la fin du premier millénaire, la Seigneurie de FOURCES était une des plus importantes de Gascogne. La demeure Seigneuriale occupait alors la place centrale actuelle (motte castrale entourée de fossés ou castellum). FOURCES et tout le territoire dépendant du château formait une Seigneurie complète en ses droits militaires, judiciaires, fiscaux, vassaliques et ruraux. Une charte de 1068, atteste l'existence de cette place forte située dans une boucle de la rivière Auzoue. 
C'est un peu avant l'an 1020, alors que s'ouvre une période bien difficile pour la principauté de Gascogne convoitée par la puissante Aquitaine que se fait entendre la voix de Brigitte de FOURCES épouse du puissant Seigneur Guillaume de FOURCES et petite fille du Duc Guillaume de GASCOGNE, princesse courageuse qui tendit la lance à son époux et à son fils pour défendre la Souveraineté de la Gascogne. Brigitte et sa famille sont l'âme de la résistance gasconne face aux princes Aquitains et à leurs tentatives d'annexion de la Gascogne, réussie en 1064, à l'issue de la sanglante "Bataille de la Castelle". En représailles, Bernard de FOURCES, fils de Guillaume et Brigitte, dut abandonner son titre de comte de Gascogne, au Duc d'Aquitaine, prendre la robe monastique des bénédictins de Cluny et vivre à Saint-Mont parmi les siens.
Un village médiéval ...Fourcès reste un village profondément marqué par son histoire médiévale. Le cœur du village présente de belles maisons à colombages réalisées en torchis de paille et terre séchées. D'autres datent des XVIIème et XVIIIème siècle. Le Pont qui permet de traverser la rivière Auzoue ne présente pas de fortifications mais n'était pas totalement traversant à l'origine pour protéger l'accès à la cité. Un pont-levis protégeait l'accès à Fourcès.
Crédit photos : Facebook Fourcès le Bon Guide
 
Reportage Photos de Maryanick GAULTIER :
Passionnée par notre patrimoine, elle sillonne les routes et nous fait voyager à travers ses nombreux clichés qu'elle partage sur Facebook dans différents groupes. 
L'ancienne Bastide - Castelnau de Fourcès - labellisé parmi les plus beaux villages de France
La Tour de l'Horloge du XIIIème siècle
Des fortifications du village ne subsistent que de rares témoignages tels que la Tour de l'Horloge construite au XIIIème siècle. La date de 1245 est encore visible sur le mur.
Le Château de Fourcès
C'est le 13 mai 1488 que Charles Le VII Roi de France, donne commission d'abattre le château de FOURCES pour "crime et félonie". Disparu de la motte castrale qu'il occupait alors au centre du village, c'est un autre Bertrand de FOURCES qui entreprendra dès 1491, la reconstruction du château à son emplacement actuel.