Découvrez notre région - l'Occitanie 
 Son Patrimoine - Sa Culture - Son Art

   Son dynamisme
    Son Authentisité
    Ses paysages grandioses
    Ses 13 départements

Château de Lagardère dans le Gers

En janvier 1270, le Comte d'ARMAGNAC Géraud V donne à AUGER Abbé de Comdom et à ses religieux tout le territoire qu'il possède au lieu dit
"de La Gardère" dans la paroisse de Saint Laurent et Saint Martin du dit Lieu en Fezensac, pour y construire un ouvrage fortifié, forteresse ou même bastide.

Le CHATEAU de LAGARDERE est un château de type GASCON. Il a été bâti vers la ligne de crête qui sépare la vallée de l'OSSE et celle de la BAISE

LAGARDERE est un ancien CASTELNAU - son nom fait référence à l’idée d’une ville pensée comme un poste de surveillance


Classé au titre des Monuments Historiques depuis 1922, l’édifice est privé

HISTOIRE DU CHATEAU


*  En 1270, Géraud V Comte d'Armagnac donne les terres de Lagardère à l'abbaye de Condom avec autorisation de construction d'une forteresse


*  En 1280, l'abbé Guilhem de Nérac fait construire une forteresse sur le sommet de la petite colline entre 2 ruisseaux


*  Quelques années plus tard, un différent sur la possession du site oppose l'abbaye de Condom au Chapitre


*  En 1317, le château appartient au Chapitre


*  En 1578, le château est acheté par le seigneur Pierre de Lavardac. Il semble que des canonnières soient construites


*  En 1621, Alix de Lavardac vend le domaine au Président du parlement de Toulouse : Jean de Manhiban. Le château n'étant pas utilisé comme 
   résidence par cette nouvelle famille, aucune modification architecturale ne sera faite durant 170 ans


*  En 1792, les Révolutionnaires le réquisitionnent


*  En 1922, le château est classé aux Monuments Historiques. La végétation envahit doucement ses vieilles pierres


*  A la fin du 20ème siècle une association se crée pour sa sauvegarde


*  Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite 


Après toutes ces histoires prenez La Clé des Champs et découvrez l'orgue à regards. Il y a un rustique château gascon et une église romane. Ils sont nichés dans un paysage de carte postale. Et c'est pour prendre le temps de tout voir, présent comme passé, que l'on utilise l'orgue à regards, évoquant le passé dans sa noblesse.

Quelques PHOTOS du site de MES VIEUX CHATEAUX