Découvrez notre région - l'Occitanie 
 Son Patrimoine - Sa Culture - Son Art

   Son dynamisme
    Son Authentisité
    Ses paysages grandioses
    Ses 13 départements

Auvillar

Situé à 62 km au nord-ouest de Montauban, AUVILLAR fut jusqu’au XIXe siècle un PORT de premier ordre sur la Garonne et se classe aujourd’hui parmi les Plus beaux villages de France”. Le charme d’Auvillar réside dans le mariage harmonieux du blanc de la pierre calcaire, du rose de la brique et du grisé des galets roulés de Garonne. AUVILLAR est également une étape majeure sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle ou GR65 venant du Puy-en Velay.

LA HALLE d'AUVILLAR
Reportage PHOTOS Facebook Maryanick GAULTIER
Elle sillonne les routes pour nous faire découvrir le PATRIMOINE de notre région et ses alentours

SON HISTOIRE

L’histoire d’Auvillar est ancienne, et la cité était déjà importante au 11 ème siècle. Elle était en effet le chef-lieu d’une vicomté distincte de celle de Lomagne. Son nom apparait dans les documentations à cette époque : Altivillaris ( Autvilar en occitan ancien ), puis Castrum altivilaris. La découverte de pièces romaine et de statuettes laisse penser que le site était habité à l’époque et que la voie romaine passait par la rive gauche de la Garonne, donc par Auvillar. La vieille rue Jonqua était souvent citée par les anciens comme étant l’emplacement de cette voie romaine. Cela a été confirmé pendant les travaux de voirie en décembre 2011. Mais peut-être est-ce aussi une ancienne ruelle auvillaraise datant du moyen-âge.


Il est probable que le Port fut habité avant la construction de la ville haute. La chapelle du Port date de l’époque carolingienne. Après avoir été démolie, elle fut reconstruite au 14 ème siècle sous les ordres du pape Clément 5. Haultvillar apparait à la fin du 14ème siècle. Le nom d’Altavilla apparait au 15ème siècle, et il est dû à Aimeric de Peyrac. La vicomté d’Altavilaris, qui appartient à un fils du roi de France, Philippe le Bel, en 1304, est donné à la famille Bertrand de Goth, futur pape. Celui-ci fait plusieurs séjour à Auvillar. Le château d’Auvillar a été détruit en 1572. L’évolution de la population est suivie depuis le 19ème siècle. En, 1810, Auvillar comptait 2192 habitants. Le maximum a été atteint en 1831 avec 2302 personnes.


Crédit PHOTOS Annaïg LE BIHAN - Artiste PEINTRE - "Un Autre Regard d'Auvillar"

LES PORTES d'Auvillar vue par Jacqueline MARVIER - une Passionnée du Patrimoine et de ce village

Classé parmi les plus beaux villages de France, la cité d’Auvillar domine fièrement la vallée de la Garonne depuis l’Antiquité.

La tour de l’horloge, porte monumentale du XVIIème permet un accès unique au centre historique du village. Elle accueille de nos jours le musée de la batellerie.

Crédit google photos

Reportage PHOTOS Facebook Maryanick GAULTIER Facebook

La place triangulaire, bordée de riches demeures en brique et pierre des XVIIème et XVIIIème  témoignage du passé prestigieux de la cité marchande, forme un véritable écrin pour la halle aux grains, circulaire, dont les colonnes toscanes confèrent une élégance et un cachet unique à ce monument classé qui abrite le marché fermier du dimanche matin.

Flâner dans les ruelles pavées pour découvrir les maisons à colombage et encorbellement, le palais des Consuls, le lavoir et bien sûr, l’immanquable point de vue sur la vallée de la Garonne et les coteaux du Quercy situé place du château.

L’église Saint Pierre, une des plus vaste du Tarn-et-Garonne, est ornée d’un retable baroque exceptionnel. Le parvis, récemment rénové, permet d’apprécier la splendeur de la façade ouest du monument.

Crédit Google Photos

Reportage PHOTOS Maryanick GAULTIER - Facebook


l'Eglise Saint Pierre d'AUVLLAR

Le chemin antique du Peyrat, tronçon de la voie Podiensis qui mène à Saint Jacques de Compostelle, est un trait d’union entre le village et son port situé en contrebas, le long du fleuve Garonne.

Les maisons de bateliers font face au cours d’eau et côtoient la chapelle Sainte Catherine, patronne des marins, reconstruite au XIVème sur les ordres du Pape Clément V.

Ce haut lieu historique, d’origine carolingienne, vient d’être rénové sous l'égide des bâtiments de France.

Une promenade s’impose sur les quais, témoins de l’activité intense de ce port à partir duquel étaient expédiés les fameuses faïences auvillaraises au décor et à la solidité appréciés (riche collection à voir au musée des Amis du Vieil Auvillar) ainsi que les plumes d’oies de qualité pour la calligraphie.

Les Rencontres et Métiers d'Art d'Auvillar

Durant deux jours, le village accueille les Professionnels des Métiers d'Art du Sud Ouest pour des expositions et des démonstrations sur la Place des Halles. Voici quelques photos des Professionnels des Métiers d'Art de l'année 2018 ...

Crédit photos : Francis SOHIER - www.auvillar.com

MUSEE de la Faïence à Auvillar

Crédit photo : musée de la Faïence

La faïence créa la principale richesse d’Auvillar. La ville eut plus de 2000 habitants et vers 1800, on comptait de 300 à 400 potiers. La faïence d’Auvillar, solide sans être fine, bien résistante au feu, avait l’ambition au 18ème siècle d’imiter le Rouen et Moustiers.

La faïence créa la principale richesse d’Auvillar. La ville eut plus de 2000 habitants et vers 1800, on comptait de 300 à 400 potiers. La faïence d’Auvillar, solide sans être fine, bien résistante au feu, avait l’ambition au 18ème siècle d’imiter le Rouen et Moustiers.